Boulangerie Leroy-Monti

La baguette magique

Pour goûter la meilleure baguette de Paris cette année, c’est dans le XIIe arrondissement qu'il faut se rendre. Mademoiselle Lili vous en dit plus sur le véritable emblème de la France.


« Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 258 variétés de fromage ? » aurait dit le Général de Gaulle. Le Président Emmanuel Macron ne semble pas mieux s’en sortir. La flamme de protestation des gilets jaunes brûle toujours et continue de paralyser tous les samedis des quartiers entiers de la capitale - et ce, malgré les nombreuses concessions que le Président laisse entrevoir au peuple en colère. Tous veulent que tout change mais sans grand changement ! Une seule chose semble rassembler politiquement les Français : la nourriture. Dans ce domaine, les règles sont claires : il y a des certifications pour les saucisses, des lois pour le pain et des normes pour le vin et le fromage.

Un des fondements de la concorde nationale est depuis des siècles... la baguette. La plupart l’aiment bien cuite, avec une croûte dorée, bien croustillante. La mie doit rester tendre, un peu humide sans toutefois coller en bouche et avoir plus un goût de noisette que de levure. Six milliards de baguettes sont consommées chaque année en France et 98 % des Français en mangent quotidiennement. Le trajet quotidien à la boulangerie est pour les Français presque comme un devoir national sacré et même protégé par une loi. Lorsque les supermarchés ont commencé à proposer des baguettes industrielles à tarif cassé, la boulangerie a connu sa première crise à laquelle la législation a réagi rapidement. Seul le pain fabriqué selon une réglementation très stricte peut porter le nom de « baguette tradition » qui doit uniquement être composée d’eau, de farine blanche, de levure et de sel. Une authentique baguette française doit peser entre 250 et 300 grammes et contenir 18 grammes de sel par kilo de farine. Sa taille doit être comprise entre 55 et 70 cm de long.

Pour la 25e année consécutive, Paris a élu la meilleure baguette de la ville en décernant le prix à Fabrice Leroy dont la boulangerie Leroy-Monti est située au 203 avenue Daumesnil dans le 12e arrondissement. Dans le cadre de cette compétition anonyme, sa baguette a été sélectionnée par le jury parmi 230 autres. Non seulement, Fabrice Leroy a remporté 4000 € de gains mais il a aussi gagné l’immense honneur de fournir pendant une année entière l’Elysée en pain, en plus de voir ses ventes exploser d’au moins 30 %. « Je n’aurais jamais imaginé gagner » explique le boulanger de 43 ans. « C’était juste un pari entre collègues. Je ne suis boulanger que depuis deux ans, avant je travaillais à la SNCF. »

Leroy est en outre un des rares vainqueurs des dernières années à ne pas être issu de l’immigration. Le franco-tunisien Ridha Khadher, gagnant en 2013 a profité de son prix pour faire carrière à l’étranger. Il a ouvert une chaîne de franchises dans les Émirats, accompagné Macron en tant que modèle de l’intégration lors de sa dernière visite d'État en Tunisie et publié son autobiographie « La baguette de la République ». La République peut bien vaciller, la baguette reste le ciment de l’unité nationale.